Taipei

Que faire en 7h de transit à Taipei ?

> Transit ? Escale ? Quelle différence ?

Tout d’abord, veuillez différencier “une escale” d’ “un transit”. Lors de votre voyage, surtout concernant les long-courriers, l’avion est amené à s’arrêter dans un pays de transition pour faire le plein d’essence, recharger les plats, accueillir de nouveaux passagers ou changer d’avion. Parfois, vous êtes amené à rester plusieurs heures en transit mais soit vous ne sortez pas de la zone aéroportuaire donc vous ne passez pas la douane, soit on vous fait attendre dans l’avion. Cependant, selon les pays et selon votre temps de transit vous avez la possibilité de sortir de la zone d’aéroport avec ou sans visa.

Sur mon vol retour du Cambodge Phnom-Penh/Paris CDG, j’avais 7h de transit à Taipei. Quoi de plus normal puisque j’ai pris mon billet avec Eva Air, qui est une compagnie taïwanaise, faisant partie du groupe Star Alliance (très important pour les miles !). Alors, avec mon ami, nous avons décidé de faire une … ESCALE à Taipei ! Voici la différence.

Parfois, il est même intéressant de réfléchir un peu avant de sauter sur l’achat d’un billet d’avion en choisissant de faire escale à mi-chemin de votre destination. Pourquoi est-ce si intéressant? me direz-vous. Tout simplement parce que vous ferez 2 voyages en 1 ! Mais ce n’est pas tout, cela vous permet de faire une pause (avant de rentrer à la maison par exemple), de rattraper un peu le décalage horaire et pourquoi pas découvrir une ville que vous ne connaissez pas. Voilà ici vos avantages… Mais attention, cela demande un peu de préparation, d’organisation et bien entendu, un peu d’argent tout de même. Cela fera sûrement l’objet d’un prochain article, dans lequel je vous expliquerai comment faire. En attendant, je vous raconte mon périple digne d’un parcours Taipei Express (à défaut de ne pouvoir faire Pékin Express). Je vous donne ici quelques astuces et infos si vous décider de faire de même 😉

> 7h à l’aéroport de Taipei TPE ? Très peu pour moi

Comme je vous disais, pour mon dernier voyage au Cambodge, j’ai décidé de partir avec Eva Air, le billet d’avion n’étant pas très cher mais cela me demandait de faire abstraction d’une contrainte :
* Aller : Paris CDG-Phnom Penh, 18h de vol dont 2h d’escale à Taipei
* Retour : Phnom Penh-Paris CDG, 23h de vol dont 7h d’escale à Taipei

Bon, disons qu’avec un budget limité mais ayant du temps, cela ne me dérange pas de faire autant de trajet, ce qui m’attend serait ma récompense. Cependant, sur le retour, 7h de transit me paraissait un peu long alors je me suis renseigné sur internet si je pouvais faire une petite escapade en ville.

Alors, j’ai le choix : Hello Kitty
a. Rester 7h dans ce couloir en longueur et traîner dans les boutiques, manger des spécialités taiwanaises dans un des restaurants, m’allonger en salle de repos sur un des sièges massant et me croire dans la jungle dans ce décor verdoyant, lire un livre en salle de lecture, me brancher au wifi de l’aéroport, envoyer mes dernières photos sur facebook, le tout dans une ambiance épuré et parfois d’Hello Kitty.

b. Je sors ! Je vais manger un vrai truc chinois en ville, je vais sentir les odeurs de pollution et je vais parler chinois avec des vrais chinois.

Je dois avouer que l’adrénaline parcourt mon corps. C’est un temps très court pour aller en centre ville mais le challenge me semble de taille. Je pense que je vais le regretter si je ne le fais pas. Et puis, pour clôturer mon voyage d’un mois au Cambodge suivi d’un mois au Laos, je ne peux pas revenir en France comme cela… Encore de petites étoiles dans mes yeux s’il vous plaît! Allez, c’est parti, plan b en action !!!

> Quelques infos utiles s’imposent

Comme dans la plupart des villes, les aéroports se trouvent éloignés du centre-ville. Les seules informations pratiques que j’ai pu récolter avant mon départ sont :

  • Temps de trajet du bus Aéroport/ Centre ville : 25km, 40mn aller – 40mn retour (mais comptez environ 1h, le temps que vous arrivez à 800-mapa-metro-taipeil’arrêt de bus, qu’il arrive et qu’il démarre)
  • Bus : n°1819 / départ toutes les 10 min et vous dépose à la gare centrale à la station du terminus
  • Prix du ticket de bus (aller simple) : 125 NT$ New Taiwan Dollar (soit environ 3,50€)
  • Prix du ticket de métro (aller simple) : 20 NT$ (pour le trajet de Taipei Main Station à Longshan Temple, soit environ 0,52€)
  • Monnaie / change : il faut diviser environ par 41 pour avoir le change en euro, sinon sachez que le dollar est fréquemment utilisé partout
  • Les lieux à visiter absolument si on dispose de peu de temps : Musée d’art contemporain, marchés de nuit Shilin et la banlieue Jiufren.
  • NB : L’office de tourisme de Taipei organise gratuitement une excursion en bus au départ de l’aéroport (pour les gens en transit qui ont entre 7 et 24h d’attente) mais il n’y a que deux départs 8h-13h30 et 13h45-18h30… raté pour moi !
  • 2ème NB : je lis sur un forum : Attention, pour le retour, ce bus part de la West bus station, à l’ouest de cette même gare centrale. Demandez à l’office de tourisme de vous montrer sur le plan. Et faites attention à descendre au bon terminal, car l’intervalle des navettes Terminal 1 – Terminal 2 est très long, si vous vous trompiez.

> TOP CHRONO : La course vers la sortie. Ne pas perdre une minute

Comme je suis un peu freestyle (hé, c’est normal, je me mets en condition de Pekin Express), je ne sais pas grand chose de la ville, des habitudes, etc… mais cela fait partie du challenge. On synchronise nos montres à l’heure locale, on s’assure que l’heure de retour est bien celle inscrite sur le billet (oui, je sais des fois je suis blonde). On atterri à 16h55 et on repart à 23h50.

17:00 (heure locale). Dès la descente de l’avion, nous traversons encore ce long couloir et on se dirige au plus vite vers le comptoir d’information. “Comment fait-on pour sortir de l’aéroport, svp ?” (hé, heureusement que je sais parler anglais parce que sinon, çà aurait pris plus de temps pour me faire comprendre en chinois ou avec des gestes).

17:20 On garde nos passeports mais on nous prend nos billets. Apparemment, on nous les redonne à notre retour au guichet.

17:40 On s’arrête au bureau de change pour avoir quelques monnaies locales. On se dirige vers la douane de sortie. Pour les ressortissants français, pas de visa nécessaire. Le tampon indique également que nous avons droit à 90 jours de séjour… mais bon, 2h c’est déjà pas mal.

17:45 On court vers la station de bus de l’aéroport… mince, on va où déjà ?? Allez, toi tu vas chercher les plans de la ville à l’Office de tourisme pendant que moi je prends les billets. Dépêches toi le bus arrive dans 5 minutes !Taipei bus

17:55 On souffle, on est dans le bus. Un petit coup de chaud quand même. Bon, on est assis, on a plein de plans écrit… en chinois !
“Bah t’as pris quoi comme plans ?
-Bah, je ne sais pas, j’ai pris ce que j’avais sous la main et j’ai fait au plus vite !”.
On ne sait pas comment on va faire mais on a 40 minutes pour la lecture en chinois et se mettre d’accord. (non, je suis médisante, mon ami est intelligent, lui ! il a pris des plans aussi en anglais !!)

 

18:30 Nous avons finalement opter de rester proche de la Gare Centrale en allant visiter un temple et un marché de nuit à la station de métro Longshan Temple. Puis en discutant avec une taïwanaise assise à côté de nous, elle nous apprend quelques règles que nous devons savoir : ne pas boire ni manger dans les lieux publics comme le métro par exemple, c’est passible d’une amende. Ok ok, on sera sage.

> Direction night market de Longshan Temple : 2h en ville

18:45 Arrivée à la Gare Centrale. Il nous faut maintenant prendre le métro. C’est quoi çà ?? C’est marrant, le ticket est en fait un jeton bleu. Il est écrit Metro Taipei. Comment doit-on faire ? Ah, çà y est, j’ai compris, on nous dit qu’il faut l’insérer dans la fente de la machine. J’entends un bruit sourd de machine à sous. C’est mon jeton qui ne revient pas, il reste dans la machine. Oui, c’est un jeton one shot !

19:05 Direction la ligne bleue (Bannan Line). On attend gentiment derrière le monsieur sur le quai, qui est lui-même derrière une dame qui est elle-même derrière une bande blanche qui sépare l’entrée et la sortie du wagon. Ils sont vraiment disciplinés. Le wagon arrive… AAAh, non ! Il est rose avec des petits lapins dessus ! Encore des trucs bizarres qui me rappellent l’enfance. Deux stations, un peu de monde, un monsieur très sympa qui nous demande si on a besoin d’aide, nous sourit et nous sommes contents d’être là.

19:20 On arrive à Longshan Temple. Des couloirs, encore des couloirs. Un marché sous-terrain vide et dont les boutiques sont fermés. Non, on veut sortir nous ! On veut respirer l’air… Ah, enfin, un escalator !

Waoooow ! Il fait nuit. Des lumières partout. Voici le temple Longshan*. Nous sommes le 26 février 2014 et le nouvel an chinois était en début de mois, ils ont gardé les luminaires et une décoration sur le thème de l’année du cheval. Nous faisons un tour à l’intérieur, tout est magnifique, l’encens des prières, la lune qui brille au dessus de nous, ce chat qui déambule, toutes ces lumières, ces décorations.

 

19:50 Il est temps d’aller faire un tour au marché de nuit. Direction Guangzhou street night market. Il nous reste une heure pour déambuler entre les étales de nourriture… mais qu’est-ce que c’est que çà ? tu veux essayer ? t’es sûr ? parce que l’on ne sait pas ce qui est écrit quand même ! Je me lance et j’essaie de pratiquer mon mandarin, peut-être va-t-elle comprendre ? Oui, elle a compris mais c’est moi qui n’ai rien compris à ce qu’elle me dit, elle me demande deux fois si nous sommes sûr. Je regarde mon ami, il me dit que c’est CELUI-LA qu’il veut. Bon, allez on tente, c’est l’aventure jusqu’au bout, je prends une photo, je demanderai ensuite à ma mère de me traduire ce que c’était**.

Nous avons essayé pleins d’autres délicieuses spécialités. Ce marché à ciel ouvert regorge de petites saveurs. Pendant une heure nous avons déambulé les rues adjacentes et avons également découvert des étales de poissons, de cuisines ouvertes. Le street food, rien de tel pour découvrir les spécialités en Asie. Yummy yummy ! je m’en lèche les babines rien que d’y repenser.

20:50 Malheureusement, il est temps de repartir. Encore quelques secondes pour garder en mémoire ce périple. Et hop, nous sautons dans le métro. Il nous faut arriver à temps avant l’embarquement à 23h50 et il nous reste très peu de temps.

> La course finale

Le retour fut un peu hippique car le métro est un sous terrain un peu complexe. Arrivés à la station de métro de la Taipei Main Station, nous sommes comment dire… Lost in translation. On court dans tous les sens, on demande où se trouve la station de bus et on nous envoie à l’opposé. On commence à transpirer, il faut absolument que l’on se dépêche pour ne pas rater notre avion. C’est la course finale !Taipei nuit

Heureusement que je sais parlé chinois mandarin, j’ai ainsi pu demandé à un policier “Nous sommes perdus, on cherche l’aéroport”. C’est simple, basique et çà marche. Je suis toute heureuse d’avoir tout compris ce qu’il me dit. Il me dit que c’était normal puisqu’en prenant les sous terrains, nous avions pris le chemin le plus long. On avait fait un détour pour arriver jusque là et que le plus simple est de passer par dehors. Très sympa, il nous a accompagné jusque la première sortie pour nous indiquer le chemin. C’est là que je me suis souvenu de la note du forum qui disait que le bus retour ne se prenait pas au même endroit et qu’il fallait aller à la tour Ouest à la station centrale !! Argghh !

21:20 Hop dans le bus pour l’aéroport. On essaie de ne pas se tromper et on demande au chauffeur de nous faire signe quand on sera au bon terminal.

22:00 On descend. On court. On arrive devant le guichet qui nous donne directement notre billet et là, on doit repasser les douanes… avec une queue à n’en plus finir ! On transpire encore un peu, stressés de ne pas pouvoir aller plus vite mais l’attente nous permet de nous remémorer ce petit trip.

23:50 Embarquement. Assis au fond de notre siège, on soupire, on est contents.

Mission Taipei Express : Checked !

> Petites notes

J’ai vraiment aimé notre petite escapade en ville, nous avons su être efficace et même si ce n’était que deux heures, nous en avons pris plein les yeux. Les taïwanais sont vraiment accueillants et gentils. Cela donne envie de revenir et de mieux connaître la ville… peut-être sur un prochain voyage ou une prochaine escale, qui sait !

En ce qui concerne la compagnie aérienne Eva Air, je dois dire que j’ai été surprise par la qualité de service, des petits chaussons blancs, des couvertures pour chaque passager et un programme télévisé assez divers, le temps de regarder un documentaire cuisine pour nous rappeler les bons moments.

*Longshan Temple a été construit en 1738, c’est le temple bouddhiste le plus connu de Taipei. Malgré les bombardements de la seconde guerre mondiale et quelques reconstructions, il garde néanmoins le meilleur souvenir d’une architecture traditionnelle d’époque. Il abrite Guanyin, la déesse de la Miséricorde et les dieux du taoisme.

**Après avoir demandé la traduction à ma mère de ce que nous avions mangé, elle m’a avoué que nous avions mangé du serpent… j’ai été barbouillé pendant deux jours… oups. Je comprends mieux pourquoi la vieille dame nous a demandé à deux reprises si nous étions sûrs de nous.

***Si vous passez également par Longshan, nous n’avons pas pu faire le marché couvert, plus connu pour son allée aux serpents. Peut-être que si nous y étions allés, peut-être aurions nous compris que nous risquions d’en manger !

****Si vous décidez de passer par Taipei en janvier, je vous conseille d’y aller autour du 15 janvier, il y la fête des lanternes. La nuit, les lanternes de couleurs illuminent la ville.

Crédits photos (et pour voir toutes les autres belles photos du voyage) : Nicolas Chauveau

Pour ce qui est des autres photos sous instagram (c’est moi mais chut…)

Share
Danielle

About Danielle

Globe-trotter, curieuse, gourmande et blogueuse auto-didacte, je partage avec vous mes découvertes, ces idées pour un monde meilleur. Pour en savoir plus, visitez la rubrique "Le Colibri".

You May Also Like

10 comments on “Que faire en 7h de transit à Taipei ?

  1. Diane
    15 décembre 2014 at 12:10

    Ha ouais du serpent t’as pas peur toi ! Surtout qu’il a du bouffer des souris et des rats depuis qu’il était ne !!!!

    • Danielle
      Danielle
      15 décembre 2014 at 15:32

      (rires) Mais non! je pense que nous n’aurions pas goûté si nous avions su que c’était du serpent 😉

  2. Habib
    12 mai 2015 at 14:27

    Merci Danielle pour ces infos !!! J’y ai une escale de 6h à 23h en juillet, grâce à toi je suis prêt – je crois 😉

    • Danielle
      Danielle
      24 mai 2015 at 11:15

      Bonjour habib, contente d avoir pu t aider. Quelle est ta destination finale ?

  3. Catherine
    4 juin 2016 at 19:18

    Bonjour,
    Merci pour cet article super intéressant.
    J’ai une escale de 7h45 à Taipei avec un vol EVA.
    Une petite question concernant les bagages : doit-on les récupérer à la descente de l’avion à Taipei ?

    Merci !

    • Danielle
      Danielle
      5 juin 2016 at 17:57

      Bonjour Catherine,
      Non, pas besoin de prendre les bagages pour ton escale, si celui-ci est compris dans ton billet d’avion EVA.

      En sortant, il faudra spécifier aux agents si vous sortez de l’aéroport pendant votre escale car ils vont devoir garder vos billets d’avion jusqu’à ce que vous reveniez pour prendre votre prochain avion. Et comme j’ai spécifié dans mon article, pas de visa à repayer si vous avertissez tous les agents dans votre étape d’escale mais par contre, un petit tampon de sortie et rentrée sur le territoire taiwanais 😉

      Vous allez où exactement ?

      • Catherine
        6 juin 2016 at 09:14

        Bonjour Danielle,

        Merci pour ces précisions. Je pars seule pendant 11 jours au Vietnam (je ne sais pas encore ce que je vais faire) avec un billet A/R EVA Paris-Taipei-Hanoi.
        A l’aller j’ai un peu plus de 2 heures à Taipei (je vais pouvoir repérer le terrain) et au retour, 7h45 comme je disais, et je compte en profiter !

        je repasserai en tout cas sur ce blog en janvier 2017 pour y laisser mes impressions !

        • Danielle
          Danielle
          5 août 2016 at 23:43

          De rien Catherine, j’espère que mes conseils sont toujours d’actualité et si jamais ce n’est plus le cas, je t’invite à compléter ou à corriger mes informations. En tout cas, je suis impatiente de connaître ton retour et tes impressions. A très vite, D.

  4. Catherine
    29 décembre 2016 at 15:03

    Bonjour Danielle,
    Je suis en ce moment dans le bus qui me ramène à l’aéroport de Taipei.
    Merci merci merci pour cet article sans lequel je ne serai pas sortie.
    Quelques modifs : je n’ai pas laissé mon billet d’avion, mais en revanche j’ai signalé au bureau d’accueil que je sortais (sans visa ni taxe).
    La station de bus (la station ouest est en travaux. Les départs ce font actuellement à l’est sortie Z12).
    J’ai bien galéré mais les taïwanais sont hyper sympa (quand ils parlent anglais).
    Mon Taipei express n’est pas gini. Je suis dans le même timing que toi…je vais courir pour passer l’immigration…il est 22h…
    Encore merci ; )

    • Danielle
      Danielle
      29 décembre 2016 at 15:17

      Bonjour Catherine,
      Heureuse de savoir que mon post a pu t’aider et merci pour les rectifications d’informations, cela sûrement utile pour les prochains 😉

      Good luck pour la dernière étape !! Et j’espère que tu garderas un bon souvenir de cet escale.
      Bise de France (où il fait frais gla gla gla)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *